Contraception : quelques méthodes pour être à l’abri des grossesses non-désirées

0

Pour les adolescents et les jeunes, la contraception est un moyen d’éviter les grossesses non désirées, l’avortement et l’allaitement précoce. De nos jours, de nombreuses personnes sont surprises d’être victimes ou auteures de grossesses non-désirées. Souvent, pour une simple envie de satisfaire leur libido, des jeunes, la plupart des adolescents, tombent malheureusement dans ce piège d’envie qui, finalement, se termine par une grossesse non-désirée. Une situation qui plonge certains jeunes dans l’angoisse.

Pour éviter cette surprise désagréable désormais, notre plateforme La génération qui ose vous donne quelques conseils qui pourront sans doute vous mettre à l’abri de contracter une grossesse non désirée.

Méthodes contraceptives modernes disponibles

Les méthodes de courtes durées

— La pilule (combinée et progestative) ;

— Les injectables ;
— Les spermicides ;
— Le condom et le diaphragme.

Les méthodes de longue durée

— Le dispositif intra-utérin ;
— Le norplant ou l’implant ;

— La contraception chirurgicale volontaire (CCV).

Attention: La contraception chirurgicale volontaire n’est pas une méthode à encourager chez les jeunes car contrairement aux autres méthodes elle est irréversible.

La double protection

La double protection consiste à utiliser des moyens pour se protéger à la fois contre la grossesse non désirée et les infections sexuellement transmissibles dont le virus de l’immunodéficience humaine (IST/VIH). En guise d’exemple, nous pouvons citer le préservatif. Cette méthode est capitale car la prévention de l’infection par le VIH est le seul moyen à ce jour pour se protéger du SIDA.

Méthodes adaptées pour les jeunes

Toutes les méthodes si l’on définit le jeune selon l’âge et en considérant sa situation, principalement la pilule – le condom – les spermicides et l’abstinence sont plus appropriés. Quel que soit son âge, son statut ou son état, le jeune a besoin de la double protection, il faut lui en parler tout le temps.

Condom

Le condom ou le préservatif ou la capote (chaussette, soldat, passeport, carnet de voyage, godasse, chapeau) est un cylindre en latex que l’homme enfile (habille) sur le pénis en érection au moment des rapports sexuels.

Mode d’action

Le condom est une barrière physique qui empêche le passage du sperme dans le vagin en le retenant dans le latex.

Raison pour utiliser le condom

Les relations sexuelles « les moins risquées » consistent à pratiquer des comportements sexuels qui évitent l’échange de sang, de sperme ou de liquides vaginaux. Les condoms permettent aux gens de pratiquer « les relation sexuelles les moins risquées ». Lorsqu’ils sont utilisés correctement, les condoms peuvent empêcher les grossesses et la transmission de maladies sexuellement transmissibles. Les condoms (capote, fémidon) arrêtent le VIH, d’autres germes des IST, et empêche le sperme d’entrer en contact avec le corps du partenaire sexuel évitant ainsi la transmission des maladies et des grossesses.

Instructions pour l’utilisation du condom

— Acheter le condom dans les lieux indiqués ;

— Vérifier l’intégrité du paquet et la date de péremption ;

— Ouvrir soigneusement le paquet pour ne pas déchirer le condom (prendre soin de l’ouvrir à la lumière sans utiliser d’instruments) ;

— Ne jamais dérouler ou gonfler le condom pour l’inspecter (il est impossible de le remettre une fois qu’il a été déroulé et il pourrait se déchirer) ;

— Porter le condom pendant que le pénis est en érection ;

— Pincer le bout du condom pour chasser l’air et garder un espace pour diminuer le risque de déchirure et garder le sperme ;

— Tout en tenant le bout, dérouler le condom jusqu’à ce qu’il recouvre le pénis ;

— Commencer l’acte sexuel ;

— Après l’éjaculation (jouissance), tenir le bord du condom et retirer le pénis avant que l’érection ne tombe ;

— Le partenaire doit retirer le condom loin des organes génitaux féminins ;

— Après l’acte sexuel, nouer (attacher) le condom avant de la jeter dans le WC ou avant de l’enfouir ou de le brûler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here