La P52 sensibilise les élèves sur le VIH/SIDA : l’étape du Lycée Kipé

0

En dépit de la mobilisation de la communauté internationale pour mettre fin à la propagation du VIH/SIDA, une personne contracte le virus toutes les sept secondes dans le monde, selon l’ONUSIDA. Face à la persistance de la pandémie, des organisations de la  société civile et leurs partenaires techniques et financiers se mobilisent pour informer sur les méthodes de prévention et les modes de transmission de la maladie.

Appuyée par le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), l’Association de la 52ème promotion de la Faculté de Médecine de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (P52) a lancé ce samedi 16 décembre 2017 au Lycée Kipé une tournée de sensibilisation sur le VIH/SIDA dans cinq établissements scolaires de la capitale pour partager avec les élèves les mesures à observer pour éviter de contracter le virus. Le but de cette campagne est d’attirer l’attention des jeunes sur leur vie sexuelle et les précautions à prendre pour avoir une sexualité saine et épanouie.

Prenant la parole, la vice-présidente de l’Association de la 52ème promotion de la Faculté de Médecine de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Aïssata Fofana, a souligné la nécessité d’orienter la sensibilisation sur le VIH/SIDA vers les adolescents et les jeunes qui constituent, selon elle, les couches les plus exposées aux risques de contamination.

D’après elle, les campagnes habituellement organisées ne prennent pas souvent en compte les jeunes de la tranche 15-24 ans, alors qu’ils sont les plus susceptibles à attraper la maladie, du fait de leur manque d’informations.

Dans son intervention, la responsable de Programme IST/VIH SIDA à l’UNFPA Guinée, Dr. Aissatou Condé, a égrainé les princpales méthodes basiques pour éviter d’être infecté par le virus. Aux élèves qui se sont fortement mobilisés pour écouter les différents intervenants, elle leur a conseillé premièrement l’abstinence avant de donner quelques « techniques » à ceux qui sont actifs sexuellement.

« Pour éviter les maladies sexuellement transmissibles ou les infections sexuellement transmissibles, vous devez vous abstenir. Si toutefois vous ne vous ne pouvez pas vous abstenir, soyez fidèle envers votre partenaire. Il est important de connaître votre statut sérologique et de celui de votre partenaire. Vous devez aussi utiliser les préservatifs si vous n’êtes pas fidèles. Ces méthodes vous permettront de prendre des précautions pour éviter de contracter le VIH », a-t-elle indiqué.

L’organisme onusien qui appuie les pouvoirs publics et les ONG œuvrant notamment en faveur des adolescents et les jeunes s’engage à promouvoir l’offre des services de santé sexuelle et reproductive pour les adolescents et les jeunes.

Le proviseur du Lycée Kipé a, dans son discours, remercié les organisateurs et l’UNFPA Guinée pour le choix porté à son établissement, qui est l’un des plus grands de la ville de Conakry. Il s’engage à y promouvoir la lutte contre la propagation du VIH/SIDA.

Les élèves pour leur part se sont réjouits de l’organisation d’une telle activité dans leur école. Selon eux, cela leur a permis d’avoir beaucoup d’informations sur la maladie et les méthodes de prévention, promettant de partager ces « nouvelles » informations avec leurs amis qui n’ont pas eu la chance d’assister à la rencontre.

L’étape de Kipé a pris fin par la distribution de préservatifs aux élèves. La prochaine sensibilisation se tiendra le jeudi 21 décembre dans l’enceinte du Lycée Donka (Dixinn). L’équipe se rendra dans trois autres établissements scolaires dans les jours suivants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here