La notion du genre en santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes

0

Pour comprendre les notions de sexe et de genre il faut se référer aux différences qui existent entre l’homme et la femme. Ces différences sont de nature biologique et sociale.

Différencesde nature biologique

Le Sexe : il est déterminé par les différences biologiques qui existent entre l’homme et la femme : Marie est du sexe féminin, tandis que Paul est du sexe masculin. Conformément à son sexe, la nature a confié des rôles sexuels ou biologiques à chaque catégorie de personne.

Les rôles sexuels ou biologiques : ce sont des rôles innés, irréversibles. Ils sont dits des rôles de reproduction.

LA FEMME

L’HOMME

 

  • ovule

  • porte la grossesse

  • donne naissance aux enfants

  • allaite

  • éjacule

  • effectue la fécondation

  • détermine le sexe de l’enfant

Différences de nature sociale

Le genre : il se réfère aux différences sociales établies, construites et acquises au fil des temps. Ces différences sont réversibles, non innées et varient sur les bases intraculturelles et interculturelles.

Rôles : ces différences sociales entraînent des rôles, des responsabilités, des contraintes et des opportunités qui sont imposées aux hommes et aux femmes au sein d’une société.

Le genre se manifeste par des comportements sociaux  qui se présentent comme un contrat social ; établie sur la base des valeurs culturelles. Les traitements inégaux en matière d’accès à l’information et aux services de santé de la reproduction que subissent les femmes constituent un problème de genre en SR.

Par exemple, au Togo jusqu’en 1994, il y avait une exigence de fiche d’engagement signée par le mari pour obtenir certaines méthodes.

Quelques problèmes de genre en santé de la reproduction des jeunes et des adolescents

  • Les filles sont plus exposées aux dangers d’une sexualité pré-maritale avec des risques de grossesses,  d’avortement, de santé, d’expulsion de la famille ;

  • Biologiquement, les filles sont plus exposées aux risques d’infection des IST/VIH/SIDA ;

  • Les filles sont retirées de l’école  pour cause de garde des frères et sœurs cadets ou de mariage précoce ;

  • Les filles sont victimes de harcèlement sexuel de la part des enseignants ;

  • Les garçons aussi sont exposés aux risques  d’IST/VIH/SIDA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici