« Qu’est-il arrivé à Yarie Yansané », une pièce théâtrale qui sensibilise contre les violences faites aux femmes

0

« Qu’est-il arrivé à Yarie Yansané ? » Cette question à première vue simple, peut pousser à penser à plusieurs choses. Des choses qui peuvent être dramatiques, comme elles peuvent être agréables, en guise de réponse. Et bien, cette question est le nom d’une pièce théâtrale écrite par le célèbre auteur Guinéen Tierno Monénembo, mise en scène par Moussa Doumbouya connu sous le surnom de « Petit Tonton » et présentée ce samedi 30 mars 2019 au Studio Kirah, à Conakry, par la comédienne Aminata Touré. Sortie de la plus profonde et plus authentique inspiration de Tierno Monénembo, la pièce théâtrale « Qu’est-il arrivé à Yarie Yansané », bien que de la pure fiction, retrace l’itinéraire de la femme africaine, de façon générale, caractérisée par plusieurs expériences douloureuses durant la vie (mutilations génitales féminines, déscolarisation, maltraitance, mariage précoce et parfois viol, etc.).


Pendant plus d’une heure sur la scène, la comédienne Aminata Touré dans son rôle de Yarie Yansané a montré le quotidien de la femme guinéenne : des mutilations génitales féminines au mariage précoce, en passant par le viol et la déscolarisation. La comédienne a fait vivre aux spectateurs l’horreur et les peines que certaines femmes vivent dans leur quotidien.

La pièce retrace la vie de Yarie Yansané, violée par son maître coranique et donnée en mariage à l’âge de 14 ans. Elle fut la trente troisième épouse d’un vieillard qui avait déjà trente femmes dans son foyer. Considérée comme une pièce avarie, Yarie Yansané est obligée de partager son époux avec d’autres femmes qui, certaines, avaient l’âge de sa grande mère. De ce mariage, la jeune fille a contracté une grossesse qui lui a valu un séjour en prison après l’accouchement. Traumatisé déjà par la présence de cet être dans son corps, Yarie Yansané vera le pire sur la table d’accouchement avec les matrones.  Humilier par les violences physiques et verbales de celles-ci , la jeune maman finira par être folle après la naissance de son enfant.

Dépourvue de ses facultés mentales,  Yarie Yansané commet un crime effroyable.  Du haut du sixième étage d’un immeuble, elle jette son bébé qu’elle considérait comme un jouet. Présenté à un juge, elle sera condamnée à 20 ans de prison. Dans sa démence, elle ne comprendra jamais le sens de cette peine, car elle s’était déjà créée un monde imaginaire dans lequel elle éprouvait son propre plaisir. La peinture et la poésie étaient désormais son monde à elle. C’est ainsi que Yarie Yansané vivra le restant de sa vie en prison, sous le regard inquiet de ses parents Nènè et Baaba qui remirent le sort de leur fille au destin.

La prestation était si fidèle aux réalités que le public admiratif fut envahi par une forte émotion. Revenant sur les causes de l’écriture de cette pièce, Tierno Monénembo a mis en avant le talent de la comédienne Aminata Touré. « J’ai compris qu’elle avait du talent, j’ai promis donc d’écrire une pièce pour elle. [Et là,] elle représente bien le personnage », s’est-il réjoui. Son œuvre, espère l’écrivain, permettra de sensibiliser les Guinéens sur le sort des femmes dans le pays. « À travers cette pièce, j’ai envie de faire ressentir au Guinéens, les conditions de la femme dans ce pays. Il faut qu’on évolue pour donner à la femme la place qu’elle mérite dans notre société ».


La présentation de cette pièce théâtrale a eu lieu ce samedi soir au Studio Kirah, est un incubateur culturel devenu le point de ralliement de nombreux jeunes artistes et les amoureux de la culture. Situé dans le quartier Minière en face de l’hôtel le golfe, l’espace géré par la compagnie La Muse offre plusieurs activités artistiques dans la semaine. Si vous aimez la culture, n’hésitez pas à y faire un tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here